Découvrez les Collaborateurs chez Esprit!!!

Qu'est-ce qu'une entreprise si ce n'est un groupe de personnes? Chacun a sa propre histoire et nous sommes extrêmement fiers des personnes qui maintiennent notre incroyable entreprise au sommet de sa catégorie. Alors, allez chercher une boisson et prenez un moment pour apprendre à connaître les personnes derrière la marque, ce qui les inspire et comment ils sont devenus membre de la famille Esprit!



Rencontrez Kate

Global Culture Manager et Coordinatrice d’Esprit Cares




Kate a rejoint Esprit en 2017 aux Ressources Humaines. Selon elle, la meilleure chose dans son travail au quotidien, c’est la possibilité d’interagir et de connaître l’ensemble des salariés du siège dans les 40 pays où la marque est présente. Kate est animée par l’envie de créer une culture unique à travers laquelle les salariés peuvent s’identifier et se retrouver. Depuis sa fondation, Esprit a instauré des principes fondamentaux dont celui du bénévolat. A la tête d’Esprit Cares, Kate organise des activités caritatives qui permettent aux salariés de s’engager. Traduction de ces principes, elle a récemment instauré un don de plasma, piloté une vente de charité et organisé la semaine de la durabilité – Esprit – Corps et Terre.





Une journée type de travail pour Kate commence dans les transports. Elle profite du trajet en train de Düsseldorf à Ratingen pour travailler. En arrivant au bureau, s’ensuit une discussion par vidéoconférence webex avec les managers du global pour échanger sur les différentes activités caritatives et leurs réussites. Elle rencontre ensuite des organisations locales ou des personnes la sollicitant pour de nouvelles propositions dans le cadre d’Esprit Cares. Enfin, elle entre en réunion avec les apprentis qui sont en charges de la campagne Spring Flowers. Lors du temps libre restant, elle joue au babyfoot avec d’autres collègues.



Rencontrez Kate

Global Culture Manager et Coordinatrice d’Esprit Cares






Kate a rejoint Esprit en 2017 aux Ressources Humaines. Selon elle, la meilleure chose dans son travail au quotidien, c’est la possibilité d’interagir et de connaître l’ensemble des salariés du siège dans les 40 pays où la marque est présente. Kate est animée par l’envie de créer une culture unique à travers laquelle les salariés peuvent s’identifier et se retrouver. Depuis sa fondation, Esprit a instauré des principes fondamentaux dont celui du bénévolat. A la tête d’Esprit Cares, Kate organise des activités caritatives qui permettent aux salariés de s’engager. Traduction de ces principes, elle a récemment instauré un don de plasma, piloté une vente de charité et organisé la semaine de la durabilité – Esprit – Corps et Terre.








Une journée type de travail pour Kate commence dans les transports. Elle profite du trajet en train de Düsseldorf à Ratingen pour travailler. En arrivant au bureau, s’ensuit une discussion par vidéoconférence webex avec les managers du global pour échanger sur les différentes activités caritatives et leurs réussites. Elle rencontre ensuite des organisations locales ou des personnes la sollicitant pour de nouvelles propositions dans le cadre d’Esprit Cares. Enfin, elle entre en réunion avec les apprentis qui sont en charges de la campagne Spring Flowers. Lors du temps libre restant, elle joue au babyfoot avec d’autres collègues.





Rencontrez Dilini

Community Manager




«Les réseaux sociaux sont l’avenir de la communication», Dilini affirme avec conviction et confiance. Dilini encadre une équipe en charge de l’animation de la communauté de fans Esprit qui répond à des centaines de commentaires et demandes tous les mois. «Les interactions diffèrent beaucoup. Certaines questions ont trait à des commandes en ligne, d’autres portent sur nos initiatives durables et éthiques ou encore sur la disponibilité de telle ou telle pièce dans un pays en particulier»





«Dans mon équipe, nous sommes libres de créer nos contenus en appliquant nos idées. J’aime bien cet esprit motivant et encourageant». Depuis qu’il a rejoint Esprit, son poste a évolué au même rythme que le digital. Il a gravi les échelons à mesure que la communication digitale s’est imposée «C’est un domaine aux possibilités infinies et nous avons beaucoup de choses à faire». Récemment, Dilini a instauré le #BeEsprit basé sur les contenus photos partagés par les clients sur Instagram via le hashtag. Ces photos remontent dans la galerie photo de l’e-shop.





Rencontrez Dilini

Community Manager






«Les réseaux sociaux sont l’avenir de la communication», Dilini affirme avec conviction et confiance. Dilini encadre une équipe en charge de l’animation de la communauté de fans Esprit qui répond à des centaines de commentaires et demandes tous les mois. «Les interactions diffèrent beaucoup. Certaines questions ont trait à des commandes en ligne, d’autres portent sur nos initiatives durables et éthiques ou encore sur la disponibilité de telle ou telle pièce dans un pays en particulier»








«Dans mon équipe, nous sommes libres de créer nos contenus en appliquant nos idées. J’aime bien cet esprit motivant et encourageant». Depuis qu’il a rejoint Esprit, son poste a évolué au même rythme que le digital. Il a gravi les échelons à mesure que la communication digitale s’est imposée «C’est un domaine aux possibilités infinies et nous avons beaucoup de choses à faire». Récemment, Dilini a instauré le #BeEsprit basé sur les contenus photos partagés par les clients sur Instagram via le hashtag. Ces photos remontent dans la galerie photo de l’e-shop.





Rencontrez John

Directeur du design, ESPRIT Femmes Service Design




John Connor a vu le jour à Belfast, en Irlande du Nord. À 19 ans, il va contre le rêve de ses parents qu'il devienne policier et déménage à Londres. Là, il étudie à la célèbre université d'art et de design Central Saint Martins, qui compte parmi ses anciens étudiants John Galliano et Alexander McQueen. "Cette expérience a fondamentalement changé la façon dont je regarde le monde," explique-t-il. John a commencé en tant qu'illustrateur de mode mais il voulait savoir comment les vêtements sont confectionnés, comment ils sont structurés.





Cela l'a conduit à la fabrication de modèles et enfin au design, un travail qui l'a conduit à Londres, New York et Milan. Le rôle de John chez Esprit est de s'assurer qu'il y ait un "fil rouge" dans l'esthétique des collections pour femmes. Une fois la direction de chaque ligne établie, il se met en route, voyage, trouve l'inspiration et dessine des esquisses. Pour John, l'essence d'Esprit réside en la qualité et le rapport qualité-prix, "des articles qu'elle peut porter en toute saison".




Rencontrez John

Directeur du design, ESPRIT Femmes Service Design







John Connor a vu le jour à Belfast, en Irlande du Nord. À 19 ans, il va contre le rêve de ses parents qu'il devienne policier et déménage à Londres. Là, il étudie à la célèbre université d'art et de design Central Saint Martins, qui compte parmi ses anciens étudiants John Galliano et Alexander McQueen. "Cette expérience a fondamentalement changé la façon dont je regarde le monde," explique-t-il. John a commencé en tant qu'illustrateur de mode mais il voulait savoir comment les vêtements sont confectionnés, comment ils sont structurés.










Cela l'a conduit à la fabrication de modèles et enfin au design, un travail qui l'a conduit à Londres, New York et Milan. Le rôle de John chez Esprit est de s'assurer qu'il y ait un "fil rouge" dans l'esthétique des collections pour femmes. Une fois la direction de chaque ligne établie, il se met en route, voyage, trouve l'inspiration et dessine des esquisses. Pour John, l'essence d'Esprit réside en la qualité et le rapport qualité-prix, "des articles qu'elle peut porter en toute saison".





Rencontrez Louise

Area Manager Satellite Markets




Louisa occupe un poste à grande responsabilité. Elle supervise le commerce d’Esprit dans 12 pays incluant la Russie, la Bulgarie, la Croatie et la Grèce. Ceci représente 15 Franchises Esprit et environ 50 boutiques multimarques. Comment Louisa s’adapte aux différences culturelles et à leur complexité? «Tous nos partenaires apprécient la même chose – des produits de haute qualité et une communication adaptée au marché».




Cette année Louisa a accompagné l’ouverture d’un nouveau magasin en Croatie. Pour cela, elle a dû travailler avec différents services et interlocuteurs: le service juridique pour les contrats, les architectes pour l’agencement du magasin, mais aussi la sélection des produits et le marketing. «C’est vraiment intéressant de suivre et de créer un projet du début à la fin, dans son intégralité.»





Rencontrez Louise

Area Manager Satellite Markets






Louisa occupe un poste à grande responsabilité. Elle supervise le commerce d’Esprit dans 12 pays incluant la Russie, la Bulgarie, la Croatie et la Grèce. Ceci représente 15 Franchises Esprit et environ 50 boutiques multimarques. Comment Louisa s’adapte aux différences culturelles et à leur complexité? «Tous nos partenaires apprécient la même chose – des produits de haute qualité et une communication adaptée au marché».








Cette année Louisa a accompagné l’ouverture d’un nouveau magasin en Croatie. Pour cela, elle a dû travailler avec différents services et interlocuteurs: le service juridique pour les contrats, les architectes pour l’agencement du magasin, mais aussi la sélection des produits et le marketing. «C’est vraiment intéressant de suivre et de créer un projet du début à la fin, dans son intégralité.»





Rencontrez Nam

Vice President - Head of Marketing Technology Management




Nam gère une équipe de 12 personnes sans hiérarchie. Comment cela fonctionne? En clarifiant les objectifs et en laissant de l’autonomie aux collaborateurs. Les personnes se motivent elles-mêmes et s’entraident. «Dans le monde très changeant du commerce digital, personne ne sait ce que le client appréciera dans le future. C’est pourquoi j’encourage mon équipe à explorer de nouvelles méthodes, je les encourage à faire du test and learn, essayer des choses et apprendre de celles-ci!». Nam, issu d’une formation en IT et business, a débuté sa carrière chez Esprit au service RH. «Cette expérience m’a fait prendre conscience de l’importance de la formation et de la nécessité d’aider les équipes à grandir pour réussir et être performant».





Aujourd’hui l’objectif principal de Nam est d’améliorer de manière durable l’expérience en ligne via l’e-shop et l’application mobile. Le commerce en ligne représente environ un quart du chiffre d'affaires global d’Esprit. L’équipe aspire à créer une expérience consommateur parfaite en utilisant de manière complémentaire les techniques du marketing et de la technologie. Ce qu’il préfère dans son métier? «L’inattendu! - Je ne sais jamais à quoi ma journée va ressembler.»




Rencontrez Nam

Vice President - Head of Marketing Technology Management






Nam gère une équipe de 12 personnes sans hiérarchie. Comment cela fonctionne? En clarifiant les objectifs et en laissant de l’autonomie aux collaborateurs. Les personnes se motivent elles-mêmes et s’entraident. «Dans le monde très changeant du commerce digital, personne ne sait ce que le client appréciera dans le future. C’est pourquoi j’encourage mon équipe à explorer de nouvelles méthodes, je les encourage à faire du test and learn, essayer des choses et apprendre de celles-ci!». Nam, issu d’une formation en IT et business, a débuté sa carrière chez Esprit au service RH. «Cette expérience m’a fait prendre conscience de l’importance de la formation et de la nécessité d’aider les équipes à grandir pour réussir et être performant».








Aujourd’hui l’objectif principal de Nam est d’améliorer de manière durable l’expérience en ligne via l’e-shop et l’application mobile. Le commerce en ligne représente environ un quart du chiffre d'affaires global d’Esprit. L’équipe aspire à créer une expérience consommateur parfaite en utilisant de manière complémentaire les techniques du marketing et de la technologie. Ce qu’il préfère dans son métier? «L’inattendu! - Je ne sais jamais à quoi ma journée va ressembler.»